02/09/2007 :  La veille, nous sommes arrivés par un vol Amsterdam - Nairobi.

 

Ce matin, transfert vers Nanyuki et le point de rdv à Sirimon Gate avec l'équipe accompagnante au pied du Mont-Kenya à 220 kms au nord, légèrement à l' est de Nairobi. La route franchit l'équateur. Pause obligatoire pour un peu de détente.

Arrivés à Sirimon Gate, le guide, les cuisiniers, les porteurs sont à pied d'oeuvre.

Chaque porteur, ne peut prendre en charge plus de 20 kilos.

Hormis le sac à dos, chaque randonneur doit faire avec un sac de toile, remis à chacun,  d'une contenance de 10 kilos pris en charge par un porteur. Donc, il faut choisir avec attention les effets à emporter: duvet, vêtements chauds, frontale...

A quelques mètres de là, nous sommes attentivement observés.

L'entrée du Parc du Mont Kenya à Sirimon Gate, se situe à 2.630 mètres d'altitude.

 

Départ : Il est aux environs de 16 h.

 

En début de parcours, nous sommes à la limite de la forêt équatoriale, peu à peu la végétation s'éclaircit pour devenir arbustive.

Après 2h30 de marche environ, nous atteignons Old Moses à 3.300 m. 

Avant la nuit, il nous reste un peu de temps pour observer quelques éléments de la flore très particulière au massif du mont Kenya :

 

ici, une lobélia et une liliacée.

 

Ces fleurs d'altitude sont capables de résister aux gelées nocturnes.

03/09/2007: Sous la houlette de Joseph, guide assistant, nous quittons Old Moses pour Shipton's Cave Hut (4180m). Naturellement, le paysage varie avec l'altitude.

Ici, nous sommes à l'étage afro-alpin, les arbres ont disparu.

 

 

 

 

 

Photo de gauche: Michel Pelicier

D'étranges créatures végétales veillent sur notre progression: des lobelia chevelues et des senecons geants (Senecio cottonii).

 

 

La végétation change, la météo également, souvent humide dans l'après-midi. Nous prenons de l'altitude et la neige  fait son apparition.

 

Dans l'après-midi, nous franchissons un col pour redescendre, un tant soit peu, vers le refuge.

Nicolas, notre guide, devant le panneau descriptif du refuge. Après 7h30 de marche, nous parvenons à Shipton's Cave Hut.

04/09/2007 : Nous quittons le refuge vers 8 h, le soleil fait son apparition, les sommets environnants aussi.

 

La pointe Thomson Batian Nelion est dégagée.

Progression vers le col de Hausberg (4550m).

Du col, vue sur le lac d'Hausberg (à droite), à coté le lac Oblong.

 

Une fois le lac Oblong contourné, nous remontons vers Two Tarn Col.

Bientôt, nous apercevons Teleki Hut situé à 4.200m d'altitude.

 

Malheureusement, la couche nuageuse enveloppe les sommets, et nous ne verrons pas le Diamond couloir, course glacière mythique du massif.

 

15 heures, nous arrivons au refuge.

Nous sommes en montagne. Autour du refuge, des grosses boules de poils errent à la recherche de quelques victuailles, tout comme dans les Alpes (au refuge d'Argentière par exemple).

 

De loin la ressemblance est frappante, mais il ne s'agit pas de marmottes, mais de damans des rochers. Cet animal est proche de l'éléphant...

05/09/2007: Nous quittons Teleki Hut  vers deux heures du matin. Juste après le lever du jour, nous passons au-dessus du lac Lewis (Lewis Tarn).

Derrière le lac, en direction de l'ouest, la route Naro Moru, autre voie d'accès vers le Mont kenya.

 

La pointe Lenana est en vue, au-dessous Top Hut.

Nous voici à Top Hut , vers 10 heures au sommet de la pointe Lenana.

 

La météo nuageuse cache à notre regard les différents pics du Mont-Kenya.

Après le sommet, nous quittons l'étage alpin en direction de Chogoria, la route s'oriente vers l'est.

Lors de la descente, nous retrouvons, sur le versant est, la végétation caractéristiques du massif.

Pour la nuit suivante, à Camp Site, à la limite de l'étage afro-alpin, des tentes ont été dressées.

06/09/2007 :  la météo, au petit matin est superbe. Après le déjeuner et la remise des pourboires, "institution sacro-sainte", nous prenons congé des porteurs.

 

Nicolas, notre guide anglophone et Simon, son assistant, nous accompagnent.

Aujourd'hui, Traversée, à la descente, de la forêt équatoriale.

 

Des éléphants et des buffles sont présents dans les environs, les traces au sol de leur passage sont omniprésentes, perceptibles visuellement et olfactivement.

 

Pour ce qui concerne les buffles, j'aime autant éviter la rencontre.

Nous voici, à Chogoria Gate, aux termes de la première partie pédestre de ce séjour africain.

Sirimon Gate
Mont-Kenya, Old Moses
Lobelia, Mont-Kenya
Senecio cottonii
Lobelia chevelue
Shipton's Cave Hut
Shipton's Cave Hut
Pointe Thomson Batian Nelion
col de Hausberg
Lac Oblong
Teleki Hut
Daman, Mont-Kenya, Teleki Hut
Daman, Mont-Kenya, Teleki Hut
Pointe Lenana
Lac Lewis, Mont-Kenya
Pointe Lenana
Top Hut, Mont-Kenya,
Chogoria Gate
Chogoria Gate

Pour naviguer dans le site, après avoir navigué sur google, placer la souris en dehors de la carte.

Sauf exception, toutes les images sont cliquables pour accéder à une autre page, généralement pour être agrandies.

Kenya: Pointe Lenana du Mont Kenya (4.985m) - Tanzanie : Kilimanjaro (5.895m) par la voie du Rongaï pour l'ascension et la voie Marangu pour le retour.

15 jours de voyage - 10 jours de randonnée proposés par Alibert

Septembre 2007

Organisation du voyage

07/09/2007: Nouveau transfert, direction Oloïtokitok au pied du Kilimanjaro. Le trajet emprunte la route de Mombasa, très fréquentée et accidentogène, puis,  après Emali, une piste jusqu'à Oloïtokitok.

 

Au abords de la piste, en dehors du parc, des animaux emblématiques de la savane sont visibles: girafes, zèbres, antilopes, autruches .

08/09/2007: Les minibus nous conduisent en Tanzanie, au sud d'Oloïtokitok, à quelques kilomètres de distance, au village de Rongaï, poste frontière où nous accomplissons les formalités de passage en douane, de pair avec le paiement du visa.

 

Après Rongaï, quelques kilomètres de pistes, Nalemoru, point de départ pour gravir le Kilimanjaro. Inscription obligatoire sur le registre des "ascensionnistes".

Nous suivons Nalemoru route ou voie du Rongaï.

 

Ici, le chef des guides, qui réalise de nombreuses ascensions du Kilimanjaro chaque année.

De nouveau, nous traversons la forêt équatoriale sur des sentiers très bien tracés et aménagés. Impossible de se perdre.

 

A gauche, un singe colobe guereza indifférent à notre passage.

Nuit à Third Cave Camp (3.900m).

10/09/2007: Dernière étape avant le sommet. La météo est au beau fixe, la température n'est pas encore glaciale, tout de même, il fait 6° au petit matin sous la tente.

 

A l'est le Mawenzi qui culmine à 5.149m.

 

Entre Mawenzi et Kilimanjaro, un vaste plateau  appelé Saddle.

L'étape du jour nous conduit à School Hut.  La végétation disparaît,  l'environnement devient  minéral.

 

Vers 17 heures, à Horombo Hut.

 

La journée fut longue, dense, magnifique avec, en point d'orgue, l'arrivée au sommet d' Uhuru Peak.

 

 

 

 

Photo gauche : Michel Pelicier

09/09/2007: Avec l'altitude, la météo devient ensoleillée, la forêt a fait place à la savane.

 

En perspective, notre graal, le Kilimanjaro!

Kibo Slopes Cottage
Kilmanjaro
Kilmanjaro
Uhuru Peak, Kilimanjaro
Mawenzi
School Hut
School Hut
Kilimanjaro, Uhuru Peak
Horombo Hut
Horombo Hut
Marangu Gate
Kibo Slopes Cottage
Amboseli

Pour naviguer dans le site, après avoir navigué sur google, placer la souris en dehors de la carte.

Organisation parfaite, hébergement à Nairobi et Oloïtokitok confortable.

Repas durant la randonnée adaptés à l'effort et de bonne qualité.

Peu de contact avec l'équipe accompagnante hormis les guides et leurs assistants.

 

Au final, un très beau voyage riche des nombreuses découvertes  géographiques, populations variées.

 

J'ai réalisé un de mes rêves d'aventure, celui de parvenir au sommet du Kilimanjaro.

 Voyage organisé par Alibert sur 15 jours, avec en préalable, pour l'acclimation à la haute altitude,  l'ascension de la pointe Lenana du Mont Kenya.

Entre Chogoria Gate et Chogoria, le parcours est constitué par une piste quelquefois impraticable suite à de fortes pluie. Aussi, des 4x4, adaptés à ce terrain, nous embarquent pour effectuer ce transfert d'un trentaine de kms environ.

 

A Chogoria, les minibus de KiboSlopes prennent le relais pour nous conduire à Nairobi. Nuit au Silver Springs Hôtel.

 

Photo gauche : Michel Pelicier

Nuit à Kibo Slopes Cottage.

La forêt équatoriale laisse peu à peu la place à de la végétation arbustive.

 

Les porteurs chaggas, du nom de la tribu locale, ont installé le campement à Simba Cave (2.700m).

Nous y sommes. Quelques douleurs se manifestent à l'estomac, j'éprouve quelque difficultés à respirer (rien d'étonnant, je fais un peu d'asthme), calmement, j’enchaîne des respirations profondes.

 

Coucher à 18 heures, la nuit est de courte durée, réveil à 23 heures, départ minuit.

11/09/2007: Nous progressons lentement dans la nuit sur le cône sommital, arrivé à Gilman's Point, cette randonnée à très haute altitude prend des allures de course de crêtes.   8 heures, au sommet. Nicolas, devenu guide assistant au Kilimanjaro, m'a accompagné dans cette dernière partie.

Une heure plus tôt, j'aurai pu assiter à la magie du lever de soleil.

Pour l'heure, je profite du spectacle et de ce qui reste des neiges éternelles.

A 9 heures, nous voici de retour à Gilman's Point, ensuite nous enchaînons, à la descente, le cône dans des éboulis.

A la fin de cette étape, plutôt facile, d'autant que la forme revient, nous  abordons une piste facile sur le Saddle.

 

 

 

 

 

 

Photo droite : Michel Pelicier

12/09/2007: A nouveau, passage dans la forêt équatoriale, versant est du Kilimanjaro.

Arrivée à Marangu Gate. Fin de la randonnée.

A Marangu Gate, remise des pourboires aux porteurs et remise des diplômes aux "ascensionnistes" qui sont parvenus au sommet d'Uhuru Peak.

 

Dans la soirée, retour au Kibo Slopes Cottage à Oloitokitok.

13/09/2007: Visite du parc d'Amboselli et d'un village masaï.

 

14/09/2007: retour à Nairobi.

 

15/09/2007: Vol retour.

Avertissement : l'usage des informations contenues dans ce site sont de la responsabilité de chacun. Le désert et la montagne sont des environnements hostiles où il est nécessaire d'être accompagné par des professionnels avertis. Les activités équestre décrites sur ce site sont toutes proposées par des professionnels disposant de leur propre cavalerie. Les consignes de ces professionnels doivent être respectées scrupuleusement

Dans tous les cas, il faut s'assurer de disposer des assurances adéquates dont l'assurance rapatriement.

© 2014 - 2019 by JacquesRandosVoyages avec Wix.com