Mauritanie : De Chinguetti au Centre du Guelb El Richat

Ouadane - Agoueïdir - Tanouchert

Février 2010

Sauf exception, toutes les images sont cliquables pour accéder à une autre page, généralement pour être agrandies.

Chinguetti, Adrar, Mauritanie, Méharée, Randonnée, sahara

14/02/2010: De nouveau à Chinguetti pour une nouvelle itinérance saharienne.

 

Comme d'habitude, Mahmoud m'accueille avec le sourire et la bonne humeur à l'Eden, son auberge magnifique, havre de paix et de tranquillité.

Mahmoud, en Mauritanie, est mon contact pour mes voyages dans l'Adrar, je  peux compter sur lui. Mahmoud assure très fort comme j'ai pu le constater à la fin de ce séjour (retard du vol de deux jours au retour) et une autre fois en 2015 (malade vers la fin de la méharée, Mahmoud est venu me chercher dans le désert en 4x4 et s'est occupé de moi pendant une semaine).

Mahmoud, Mahmoud Ould Beija, Eden, Chinguetti, Adrar, Mauritanie
Eden, Chinguetti

15/02/2010: Devant l'Eden, les dromadaires sont chargés, prêts pour le départ : Abdou (neveu de Mahmoud) sera le guide et  Ali, le chamelier.

 

Départ sous l'oeil vigilant de Mahmoud.

 

Abdou, dans la bahta (l'oued) de Chinguetti, direction plein est.

Abweir, Chinguetti, Adrar, sahara, Mauritanie

A gauche, tout près de Chinguetti, suite au développement du tourisme dans les années 2000, Mahmoud a fait construire des lodges,

 

Abwer: l'ancienne ville de Chinguetti aurait été fondée à cet emplacement aux XIIème/XIIIème siècle. C'est en fait la deuxième implantation de la ville. En effet, suite à un conflit local une partie de la population d'un village situé à quelques kilomètres plus à l'ouest et aujourd'hui enseveli sous le sable (Abweir), part pour construire Chinguetti.

Pause à Kemkemt où Ali cultive une parcelle d'oasis, à  savoir un peu de céréale et des dattiers. 

Ali profite de cette pause pour irriguer dans l'attente du repas préparé par Abdou.

Abdou, mon guide et cuisinier.

Pour cette randonnée, je suis seul avec Abdou et le chamelier.

Un thé au Sahara

Bivouac à El Quiz. Ali prépare le thé dans la plus pure tradition saharienne.

 

La viande de chameau sèche sur le piquet de tente...

 

 

Coloquinte, Adrar, Sahara, Mauritanie
Calotropis, Mauritanie, Désert, Adrar

Une coloquinte et un calotropis qui a perdu ses feuilles.

Désert, sahara, Mauritanie

Les dromadaires servis les premiers, Abdou est à la manoeuvre pour installer le piquet au centre de la khaïma, tente traditionnelle, très utilisée par les nomades dans les zones désertiques, autrefois faite de poils de dromadaires.

 

 

Bivouac à Ag Mamaj.

 

17&18/02/2010 :  Dans l'immédiat, notre route trace vers Ouadane.

 

Bivouac à Al Ouataz et Iteleten.

 

"Aman Iman":  l'eau c'est la vie, selon l'expression des nomades touaregs.

Le dromadaire est un animal sobre mais toutes les  occasions de se réalimenter sont opportunes.

Du désert comme j'aime, des perspectives à l'infini, le temps qui semble sans fin, la présence rassénérante des dromadaires...

 

 

A droite les coloquintes.

 

 

Abdou observe le lézard.

Ouadane

19/02/2010 :  En perspective, Ouadane, une des 4 villes anciennes de Mauritanie avec Chinguetti, Oualata et Tichitt.

 

 

Ouadane s’étend à flanc de falaise sur le plateau du Dhar au pied duquel coulent les oueds Slil et Afeizi. Fondée au XIIe siècle,

 

Ouadane était une importante étape du commerce caravanier trans-saharien jusqu'à l'aube du siècle dernier.

 

Ouadane, Mosquée, Adrar, Sahara, Mauritanie

Ouadane, la ville ancienne en partie en ruine.

Rue des 40 savants, Ouadane

Tout comme les autres villes anciennes, Ouadane, de part sa position de ville étape dans le commerce caravanier a connu une intense activité culturelle.

 

Ouadane, auberge Ghalaouiya

Ce soir, pas de nuit étoilée. Nous sommes hébergés à l'auberge Ghalaouiya.

20/02/2010 : Tout près de Ouadane, rencontre avec un troupeau de chamelles.

 

Au puits, Ali et Abdou font provision d'eau.

 

 A quelques kilomètres de Ouadane, dans l'oued Slil, Abdou nous conduit sur un site de gravures néolithiques.

 

Gravure rupestre, Ouadane

Ovins, bouquetins, girafes, vestiges d'un passé humide avant que le sable n'anéantisse la végétation herbeuse.

Gravure rupestre, Ouadane
Gravure rupestre, Ouadane
Gravure rupestre, Ouadane
Gravure rupestre, Ouadane
Guelb El Richat
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie, arbre de madame monod
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie, arbre de madame monod
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Agoueïdir, comptoir portuguais
Agoueïdir, comptoir portuguais
Agoueïdir, comptoir portuguais
Guelb El Richat, Adrar, Mauritanie
Oasis Mayatek, Adrar, Mauritanie
Oasis Mayatek, Adrar, Mauritanie
Oasis Mayatek, Adrar, Mauritanie
Oasis Mayatek, Adrar, Mauritanie
Tanouchert, Adrar, Mauritanie, Sahara
Tanouchert, Adrar, Mauritanie, Sahara
Tanouchert, Adrar, Mauritanie, Sahara
Tanouchert, Adrar, Mauritanie, Sahara
Tanouchert, Adrar, Mauritanie, Sahara
Gérard BARBAIZE, Chinguetti, Adrar, Mauritanie

Pour le dromadaire, les jeunes pousses de l'atil (acacia) sont un régal.

Campement nomade, en toile pour la saison d'hiver et le Tikit, en végétaux, feuilles et armatures de palmier-dattiers pour l'été. En effet, cet habitat est plus tempéré à la saison chaude.

 

Demain, nous pénètrerons dans le guelb.

 

Ce soir, bivouac dans les environs d'Agueïdir.

21/02/2010: le grand jour pour moi, je pénètre enfin dans le guelb, lieu mythique pour ce qui me concerne, car parcouru de nombreuses fois, par le maître saharien, Théodore MONOD, à la recherche d'une explication de la formation tri-circulaire, si  particulière de ce massif .

 

L'hypothèse de la météorite a été abandonnée, de par l'absence d'indice géologique...

 

... l'hypothèse retenue consiste à voir dans cette formation, une élévation en forme de volcan, érodée aux cours des temps géologiques.

Au centre du Guelb El Richat avec Abdou.

 

Au pied de notre promontoire, Ali conduit les dromadaires.

 

Au loin, des aménagements touristiques qui ne sont plus utilisés, faute de touristes.

Autre lieu mythique, à quelques centaines de mètres du centre du Guelb, un bosquet d'acacias où T. MONOD établissait son campement.

 

Nous sommes au pied de l'arbre où madame MONOD aimait se reposer.

L'hiver 2009-2010 a vu un peu de pluie dans cette région, la végétation est suffisante pour le berger qui nomadise.

22/02/2010: nous reprenons le chemin inverse à celui emprunté la veille, à peu de choses près, pour sortir du guelb.

 

Entre le 1er et le 2éme cercle, décor  lunaire, mais fascinant.

 

Retour à la civilisation.. à Agueïdir, des femmes se retrouvent au puits pour faire provision d'eau, un peu de lessive et aussi, pour prendre des nouvelles de chacun.

 

A droite et en dessous, vestige d'un comptoir portugais. AgueÎdir se trouvait sur une route commerciale importante au temps du commerce saharien.

 

En fin de journée,  je suis invité à prendre le thé dans un campement.

 

Accueil chaleureux, moment magique malgré l'obstacle de la langue.

"Celui qui voyage sans rencontrer l'autre ne voyage pas, il se déplace".

Alexandra David-Neel

 

Agoueidir connait  une petite activité économique: présence importante de végétation, acacias, pâturages, palmiers-dattiers. De sorte que l'environnement est propice à l'élevage.

 

De nombreuses familles habitent ici. Les enfants vont à l'école assurée par l'instituteur (à droite).

 

 

 

23/02/2010: Avec un peu de nostalgie et d'émotion, je quitte Agoueidir.

"Qui a l'habitude de voyager sait qu'il arrive toujours un moment où il faut partir".

Paulo Coelho

 

Bivouac dans la palmeraie inhabitée de Maïatek.

24/02/201: Un peu après l'aube à Maïatek.

25/02/2010: en contre-bas, l'oasis de Tanouchert..

 

Pause méridienne et bivouac à N'Oge.

Tanouchert, fin de la méharée, nuit à l'auberge.

 

Demain Mahmoud, nous reconduit Abdou et moi-même, Ali continuera à pied avec les dromadaires jusqu'à son campement  à Kemkemt à proximité de Chinguetti.

01/03/2010: Je suis toujours à Chinguetti, l'avion faute d'autorisation n'a pas décollé de Roissy, le temps de trouver un  avion de remplacement, mon séjour se prolonge de 2 jours.

 

A toute chose, "malheur est bon", ce retard me  permet d'assiter à l'arrivée de la caravane conduite par le " jeune Colonel-Méhariste"  de presque 70 ans, Gérard BARBAIZE, rencontré à cette occasion.

 

Dans la plus pure tradition saharienne, des femmes accueillent la caravane avec des chants, des you-yous et des danses.

 

La caravane revient d'un périple de 55 kms.

 

A la manoeuvre, Gérard, pour tracer la route et Doumo, le fils d'Ali en guide chamelier. Alain, un ami du Colonel-Méhariste, participe aussi à cette aventure.

Une très belle aventure, avec quelques photos et des éléments d'histoire, racontée ici par Gérart BARBAIZE.

Pour naviguer dans le site, après avoir navigué sur google, placer la souris en dehors de la carte.

Température moyenne Chinguetti

Température moyenne, Chinguetti

Données fournies par : http://fr.climate-data.org/

Organisation de la méharée

Séjour organisé de concert avec Mahmoud  à partir de mon souhait d'atteindre le centre du Guelb El Richat. Etant seul, le coût du voyage est sensiblement plus élevé qu'en groupe.

 

Les repas conçus par le cuisinier étaient de type européens: thé, café, beurre, confiture, kessera au petit déjeuner, repas froid à midi et plats chauds le soir avec de la viande, riz, pâtes, spaghettis.

 

Pour la nuit, j'ai préféré la poésie de la voûte céleste.

Appréciation

Ce séjour a comblé un de mes fantasmes de méharée à savoir la découverte du Guelb El Richat.

 

Abdou à la cuisine et à la navigation a parfaitement assuré. Aujourd'hui (décembre 2015), Abdou a préféré la sécurité d'un  emploi de chauffeur dans une banque de la capitale.

Sécurité

voir ici

Contacter  Mahmoud :

Le plus facile est d'enregistrer un message oral sur WhatsApp, Mahmoud répondra oralement

 Tel. et WhatsApp :  00222 46 46 25 96 

Page Mahmoud:

Avertissement : l'usage des informations contenues dans ce site sont de la responsabilité de chacun. Le désert et la montagne sont des environnements hostiles où il est nécessaire d'être accompagné par des professionnels avertis. Les activités équestre décrites sur ce site sont toutes proposées par des professionnels disposant de leur propre cavalerie. Les consignes de ces professionnels doivent être respectées scrupuleusement

Dans tous les cas, il faut s'assurer de disposer des assurances adéquates dont l'assurance rapatriement.

© 2014 - 2019 by JacquesRandosVoyages avec Wix.com