Avertissement : l'usage des informations contenues dans ce site sont de la responsabilité de chacun. Le désert et la montagne sont des environnements hostiles où il est nécessaire d'être accompagné par des professionnels avertis. Les activités équestre décrites sur ce site sont toutes proposées par des professionnels disposant de leur propre cavalerie. Les consignes de ces professionnels doivent être respectées scrupuleusement

Dans tous les cas, il faut s'assurer de disposer des assurances adéquates dont l'assurance rapatriement.

© 2014 - 2019 by JacquesRandosVoyages avec Wix.com

Mauritanie : Traversée du Guelb El Richat

Février 2015

Sauf exception, toutes les images sont cliquables pour accéder à une autre page, généralement pour être agrandies.

Chinguetti

Nous partons ce soir pour Ouadane pour le rendez-vous avec Mohamed-Mahmoud et ses dromadaires. Auparavant je profite d'une matinée de disponible pour apprécier le  calme de ce lieu paisible bien-nommé Eden...

Chinguetti Mosquée

... et pour une nouvelle visite de  Chinguetti.

Eden Chinguetti

Pour le déjeuner, Mahmoud a invité Jacques, jeune homme de 78 ans en 2015, "parcoureur" de désert.

Merci Jacques de ton enthousiasme communicatif.

(cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo de l'interview que j'ai faite à cette occasion)

Ouadane

A Ouadane, départ de l'auberge  Vasque chez Zaïda  vers 11 heures...

...sous les encouragements de quelques enfants.

Sur la route vers Ouadane, rencontre extraordinaire et inespérée pour moi, celle de Taha Ould Bouessi, chamelier qui accompagna Régis Belleville pour une méharée épique et dangereuse de Chinguetti à Tombouctou par le désert des déserts: le Majâbat al-Koubrâ (aucun puits sur 900km).

​09/02/2015: à Ouadane, je fais connaissance de Mohamed-Mahmoud, chamelier, mon partenaire de méharée. Mohamed-Mahmoud, ne connait pas le Guelb et tout le nord du massif, ce qui n'a aucun caractère  rédhibitoire pour moi.

Quatre heures de marche plus tard, installation du  bivouac, dans une zone dunaire, plantée de quelques acacias et de végétations éparses, essentiellement du sbot, suffisantes pour nourrir les dromadaires.

 

Visite  d'un autochtone. 

Rencontre très souvent intéressante pour connaître exactement la route et ses difficultés...

Mahmoud Ould Beija Chinguetti
Guelb El Richat, adrar, mauritanie, sahara

08/02/2015: arrivé hier dans la nuit à Chinguetti, accueilli à l'auberge l'Eden par son propriétaire, Mahmoud Ould Beija, organisateur de mes voyages en Mauritanie, me voici prêt pour une nouvelle aventure dans ce fantastique désert de l'Adrar.

Fervent lecteur  de Théodore Monod, fasciné par ce massif, pris entre deux étendues dunaires, le Maqteir au nord et l'erg Ouarane au sud, à ma demande, Mahmoud m'organise une méharée dont l'objectif est de traverser le Guelb El Richat du sud vers le nord.

Retem Adrar Mauritanie

10/02/2015: A quelques kms d'Agoueidir à l'est, après une nuit dans les dunes, terrains fertiles pour le retem et les acacias dont certains sujets constituent une oeuvre d'art de la nature, notre petite caravane s'engage vers le nord-est ...

Acacia Adrar Mauritanie

... en direction de l'entrée du Guelb, formation géologique tri-circulaire (voir 1ere image)...

 

... dans quelques centaines de mètres.

Dans le guelb, tout au moins dans la partie sud, la végétation se fait très rare.

 

Nous passons les trois anneaux.

 

L'heure  du bivouac approche, partis à 8h30, il est autour de 15 heures. Mohamed-Mahmoud s'inquiéte un peu, car il ne connait pas les lieux,  la végétation se fait rare. Parvenu au sommet d'un colline, je peux indiquer à Mohamed-Mahmoud le bosquet vers l'est à 2 kms, où se trouve l'arbre de madame Monod.

Guelb El Richat Adrar Mauritanie

Mohamed-Mahmoud est l'homme le plus heureux du moment (moi aussi), le bivouac sous les acacias est idéal, les dromadaires, outre le grain, trouvent de quoi s'alimenter sur place.

J'apprécie la magie des lieux, le calme et bientôt  la douceur de la nuit saharienne.

11/02/2015 au petit matin, il est un peu moins de 8 heures au moment du départ.

 

Le planning de marche se situe entre 8 heures et 15 heures environ, ainsi nous évitons la pause de midi et l'opération qui consiste à baraquer les dromadaires, les décharger  et inversement.

A cet endroit, le sol est assez facile à marcher, malgré la présence parfois de cailloux.

 

Entre le centre du Guelb et le plus petit cercle, la caravane se dirige vers le nord de ce cercle. Nous suivons plus ou moins une piste utilisée par les véhicules.

En suivant la piste, nous passons le 1er et 2éme et cercle .

Zrig Mauritanie

Mahmoud s'inquiéte un peu pour l'eau, je lui indique la présence d'un puits non loin d'ici. 

 

La présence d'un campement nomade confirme mes indications. Selon la tradition, nous sommes accueillis avec le zrig, bol de lait de chamelle coupé d'eau, je goûte, mais je ne bois pas, je ne suis pas sûr que mon estomac d'européen supporte.

En fait, le puits se trouve  à 6/7 kms, nous préférons poursuivre notre route.

Tout proche du passage du 3éme cercle, nous apercevons deux  4x4 qui transportent des denrées alimentaires vers Ouadane...

 

Cette rencontre va nous induire en erreur car Mohamed-Mahmoud pense que ces véhicules sont passés par El Beyed...

Non loin de la piste, un acacia isolé pour le bivouac.

 

Sur ce plateau, le dos mouillé par la transpiration due au sac à dos, au moment de décharger les dromadaires,  le  vent nord-est, continuel dans cette région, me glace le dos.

Guelb El Richat

12/08/2015. Quelle est confortable cette piste, mais rapidement nous sommes en direction  de Tombouctou vers l'est.  Dans le doute, je finis par faire un point avec le GPS (que je n'utilise pas par principe pour me diriger) que je reporte sur la carte, nous nous éloignons d'El Beyed.

Mohamed-Mahmoud finit par être convaincu,

dans un magnifique quart de tour, la caravane s'engage vers le nord. Au total, nous sommes quittes pour un détour de plus de 30kms, ce qui n'est pas pour me déplaire!

Comme d'habitude, nous installons le bivouac près d'un acacia. Quelques acacias, des touffes de sbot,  permettent aux dromadaires de s'alimenter pendant la nuit après un amuse-gueule aproprié servi par Mohamed-Mahmoud.

Des corbeaux  ont rapidement repéré les garde-mangers ambulants, porteurs de mets succulents, en particuliers des tiques, pour quelques volatiles.

13/02/2015: nous poursuivons vers l'ouest.  Surprise, le plateau fait place à un oued, sûrement la partie supérieure de l'oued El Beyed. 

 

De plus, un petit troupeau d'ânes nous observe avec calme et nonchalance.

Tout va bien, nous sommes bientôt à El Beyed...

Autre bonne nouvelle, quelques centaines de mètres  plus loin, nous apercevons un puits.

Le moral de Mohamed-Mahmoud remonte en flèche, il s'inquiétait sérieusement.

Pendant que j'observe Mohamed-Mahmoud à la manœuvre (la toux persistante se transforme en bronchite, je n'ai aucune force, je ne peux participer à cette opération), je découvre, derrière moi,  des gravures rupestres. Divine surprise!

La surprise est totale et inattendue pour moi.  Ce site ne figure pas dans le tome 2 de "Mauritanie l'Adrar - les villes anciennes" aux Editions Sepia. Sur la carte, j'avais noté les coordonnées de quelques sites dans le cirque d'El Beyed dans le but de les visiter, mais celui-ci n'y figurait pas.

Gravures fantastiques d'équidés, de bovidés, témoignages d'un passé lointain, d'une époque où le sahara connaissait un climat humide.

J'observe ma découverte, abasourdi, avec la conscience que peu d'européens connait ce site car loin des pistes d'une part, sachant que la partie supérieure de l'oued est inaccessible depuis El Beyed, d'autre part (dans peu de temps nous en connaîtrons la raison)!

La mine réjouie, Mohamed-Mahmoud reprend la tête de la caravane en poursuivant  dans l'oued avec l'espoir de se retrouver rapidement à El Beyed...

...hélas, 3 fois hélas, un obstacle de taille empêche la progression dans l'oued, en effet nous nous trouvons face à une dépression, un effondrement d'une 15 m de hauteur dû à l'érosion de l'eau. Très visible sur Google Earth, il en existe un 2ème en aval, à quelques kms.

 

Nous sommes obligés de revenir sur le plateau.

 Passe d'N'Tnhaye Guelb El Richat Adrar Mauritanie

A partir de ce moment là, j'utilise le GPS.

 

Avant de partir, j'avais heureusement téléchargé le point GPS de la passe de N'Tnhaye qui se trouve sur la piste du cratère vers El Beyed (à condition de ne pas louper la bifurcation vers le nord - voir la trace ci-après).

Après 5 heures de marche nous y sommes!

El Beyed Guelb El Richat

Encore une heure et nous sommes au bivouac dans l'oued d'El Beyed.

 

Le reste de l'après-midi est consacré à la visite des sites de gravures rupestres relevés dans le topo des villes anciennes (voir plus haut) .

Quelques conclusions de ces témoignages du passé, entre 5.000 et 3.000 ans avant JC:

 

- le dromadaire existait au néolitque,

- nos ancêtres "chevauchaient" les équidés.

 

Le cirque d'El Beyed est un véritable musée à ciel ouvert.

Collection de bifaces. 

L'exportation d'objet néolithiques est interdite par la loi Mauritanienne.

Un peu plus tard, nous serons invités dans un campement pour boire le thé et manger de la viande de chameau séchée au soleil et coupée en petits morceaux.

 

Difficile de ne pas goûter à la viande de chameau sauf à vexer nos hôtes.

14/02/2015: les nomades (en fait sédentaires) font part à Mohamed-Mahmoud de l'existence d'une guelta en amont. Nous partons visiter la guelta, petit plan d'eau .

Au retour, nous chargeons, les dromadaires et reprenons notre marche pour aller chez Islem, personnage très connu dans la région, Islem travailla autrefois avec Théodore Monod.

Nous sommes très chaleureusement accueillis, l'épouse d'Islem nous aide à défaire le chargement.

El Beyed Adrar Guelb El Richat

Islem est absent, il est parti à Ouadane.

 

Pendant ces quelques heures, nous serons accompagnés par ses filles, Didja et Mériem qui parlent très bien le français, appris à l'école qui se trouve à quelques centaines de mètres.

Sur une suggestion de Théodore Monod, Islem a créé ce petit musée de la préhistoire.

 

La collection de bifaces est inouïe, très riche.

Musée de la préhistoire, El Beyed Islem

15/02/2015: la vie est faite de beaucoup de rencontres et presque autant de séparations.

 

Nous avons dormi sous la tente, à l'abri du vent.

Halte et bivouac non loin du puits de Tazazmout es Sehir.

16/02/2015: ce matin, la caravane navigue entre le nord du plateau de l'Adrar qui s'élève à plus de  620m d'altitude (nous sommes à 360m-380m environ) et les dunes du Maqteir qui s'étendent sur une soixantaine de kms vers le nord, ces dunes constituent une barrière géographique difficile à franchir..

En vue d'Aderg, massif isolé d'une longueur de 4 à 5 kms du nord au sud.

Nous ne sommes pas perdus, le  relief permet de nous situer exactement, nous nous trouvons à la sortie de l'oued d'Arhmarkou vers hassi El Rhaba, hassi signifiant puits, peut-être par extension, la zone qui entoure le puits. Naturellement cette région est arrosée par les eaux de pluie qui proviennent  du massif.

J'indique à Mohamed-Mahmoud, l'existence d'un puits à proximité. Il est très dubitatif...

Aderg Adrar Mauritanie

... et pourtant, noté sur la carte, le puits existe bien, nous y sommes.

 

Du sable, de beaux acacias, le soleil a dépassé depuis quelques heures son apogée, il est temps de s'arrêter...

... à Hassi El Rhaba, quelques voisins nous rendent visite, les chameaux se restaurent...

Aderg, Adrar, Mauritanie

Avec calme et sérénité, Mohamed-Mahmoud prépare le repas. 

 

Aderg, comme un paquebot sur la mer, enrichit le décor en toile de fond...

...au crépuscule, enflammé par le soleil couchant.

17/02/2015: en route vers le canyon d'Armakou au sud-ouest...

Sur notre droite vers le nord-ouest, Aderg s'efface peu à peu de notre champ de vision.

De temps à autre, un dromadaire se détache (le noeud est fait de façon à ce qu'en cas d'emballement, un animal ne soit pas débarrassé de son chargement ou qu'un dromadaire ne s'arrache le bout du nez).

Quand le dromadaire se détache, il attend sagement qu'on vienne le chercher.

Aderg, Adrar, Mauritanie

L'eau étant présente, des campements non loin des puits.

Pas d'association d'images, nous avons assez de provisions, le lézard n'est  pas  au menu ce soir.

Arhmakou

18 au 21/02/2015: nous continuons dans le canyon, vers le sud...

... au gré de quelques rencontres.

 

Arrivée au terme de la partie supérieure du canyon d'Arhmakou, nous prenons pied sur le plateau.

Tout va bien nous franchissons la piste dont Ouadane est  le terminus vers l'est  .

Halte dans un campement..

Thé au désert

... une très jeune femme, nous prépare le thé.

Il reste 2 jours de marche pour atteindre Chinguetti, ville ancestrale et autrefois caravanière, je marche avec de plus en plus de difficultés, le traitement antibiotique et anti-inflammatoire n'a pas eu raison de la bronchite...

J'appelle Mahmoud avec le téléphone satellitaire, Mohamed-Mahmoud lui explique l'endroit où nous sommes.

Deux heures plus tard, Mahmoud nous rejoint.

Je quitte Mohamed-Mahmoud à regrets, nous avons parcouru 240 kms ensemble, Mohamed-Mahmoud en aura fait 80 kms de plus pour se rendre au départ, plus 40 kms pour rejoindre Chinguetti.

Merci Mohamed-Mahmoud pour m'avoir si agréablement accompagné .

Terjit, Mahmoud, Ould Beija
Terjit

Après avoir repris quelques forces, sur le retour vers Atar, Mahmoud souhaitent me faire découvrir la belle oasis de Terjit, désespérément vide de tout touriste. Très belle découverte.

Auberge NTOURVINE chez Jamel Terjit

A proximité, visite chez Jamel,  un ami de Mahmoud,  à l'auberge NTOURVINE. Auberge, très bien tenue à Terjit. 

222 36 12 91  84  ou   222 46 47 18 36

jemalterjit@gmail.com

Dans quelques heures retour à Atar.

Le lendemain, en minibus, je rejoins Nouakchott à 500 kms et l'aéroport dans la soirée.

Pour naviguer dans le site, après avoir navigué sur google, placer la souris en dehors de la carte.

Température moyenne Ouadane

Organisation de la méharée

A partir de mon désir de traverser le Guelb El Richat, Mahmoud a organisé cette méharée: Un chamelier avec 3 dromadaires pour moi tout seul.

Etant seul, le coût du voyage est sensiblement plus élevé qu'en groupe.

 

Les repas de type européens: thé, café, confiture, kessera au petit déjeuner et beaucoup de riz pour ma part,

 

La nuit, nous avons dormi à la belle étoile, hormis deux  fois sous la tente invités par les autochtones.

Appréciation

Ce séjour a comblé un de mes fantasmes de méharée, celui  de traverser le Guelb El Richat et de visiter les sites néolithiques d'El Beyed.

J'ai été enthousiasmé par l'accueil et la chaleur de mes hôtes occasionnels.

Mohamed-Mahmoud est un compagnon de voyage très agréable.

N'hésitez pas, visitez l'Adrar pour un voyage pédestre inoubliable (en 4x4, c'est possible aussi avec Mahmoud!!!)

Sécurité

voir ici

 Tel. et WhatsApp :  00222 46 46 25 96 

Contacter  Mahmoud :

Le plus facile est d'enregistrer un message oral sur WhatsApp, Mahmoud répondra oralement

Page Mahmoud:

Aderg à 11 kms!